Le Conservatoire botanique s’engage à partir de 2018 dans la cartographie des grands types de végétation de la région Bretagne. Cette première cartographie régionale sera mise à disposition des acteurs bretons de l’aménagement du territoire et de la préservation de la nature afin de les aider à identifier les enjeux de biodiversité de leurs territoires. Elle fait suite au Contrat Nature 2013-2017 sur les méthodes d'inventaire et de cartographie de végétation testées sur le territoire du Parc naturel régional d’Armorique.

Contexte

Les cartographies de végétation sont un outil indispensable aux acteurs de la préservation de la biodiversité et de l’aménagement du territoire afin d’obtenir des informations sur leurs localisations ou leurs états écologiques et d'alimenter leurs documents stratégiques et opérationnels comme les schémas régionaux de cohérence écologique, les schémas de cohérence territoriale, les trames vertes et bleues…

Les cartes actuelles mobilisent le plus souvent des données d’occupation du sol à large échelle (Corine Land Cover au 1/100 000) et sont inadaptées aux territoires des intercommunalités et des sites protégés (Natura 2000, Espace naturel sensible des Départements…).

Avec une échelle au 1/25000 et une typologie emboitée suivant les typologies les plus fines utilisées en phytosociologie, la cartographie des grands types de végétation permet d'identifier les enjeux de biodiversité sur des territoires tels que les communautés de communes.

Objectifs

L’objectif de ce programme est de produire une cartographie des grands types de végétation couvrant les quatre départements de la région Bretagne à l’échelle du 1/25000. Cette cartographie vise à fournir une vision globale de l’occupation de l’espace par les végétations naturelles et semi-naturelles. Cette carte constitue notamment un outil pour :

  • identifier les secteurs à forts enjeux biodiversité ou de préservation,
  • identifier et caractériser les trames vertes et bleues,
  • avoir une vision de la répartition des différents types de milieux,
  • améliorer la connaissance des habitats.
Méthodologie - Cette cartographie est produite à l'aide d'une méthode de cartographie semi-automatique. Il s’agit d’associer des techniques de télédétection (segmentation, classification et photo-interprétation) et des données géographiques existantes (routes, bâti, eau issues de la BD TOPO® de l’IGN, inventaires communaux des zones humides…).

Etat d'avancement

Carte carto BZH juillet 2018En 2018, le Conservatoire botanique travaille sur le département du Finistère.

Au 1er juillet 2018, 71 dalles ont été traitées en totalité et validées sur les 130 dalles que compte le département (hors territoires de Brest métropole et du Parc naturel régional d'Armorique déjà cartographiés).

Partenaires

Contact

Géraldine Guilhauma
Ingénieure - Programme "Cartographie des grands types de végétation de Bretagne"
Conservatoire botanique national de Brest
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En savoir plus

Nous avons choisi de vous présenter une diversité d'actions menées par le Conservatoire botanique national de Brest dans l'Ouest de la France et dans les hauts lieux de biodiversité mondiaux. Il ne s'agit pas d'une liste exhaustive. Faites votre choix !

Plantes à fleurs et fougères Algues, lichens et mousses Milieux naturels