Depuis mars 2018, le Conservatoire botanique national de Brest fait appel à ses correspondants bénévoles et à tous les observateurs débutants ou confirmés pour faire progresser la connaissance sur les plantes sauvages du département de la Manche.

Ce grand inventaire communal participatif a pour objectif de recenser toutes les plantes sauvages qui poussent et d'aboutir à la réalisation d'un atlas, soit une synthèse de l'état des connaissances. N'attendez pas et profitez de cette occasion pour sortir dehors entre midi et deux en pause végétale, observer et noter les espèces que vous observez sur le trottoir en marchant, vous balader en forêt ou sur le littoral en jouant au botaniste...

Collecte de données

Toutes les observations sont intéressantes : une donnée de pâquerette, une donnée d'orchidée sauvage comme un inventaire complet d’une zone précise !

A chaque fois, il faut bien renseigner :

  • l’observateur
  • la date d’observation
  • la commune

Membre du réseau des correspondants bénévoles du Conservatoire

Vous connaissez le système alors essayons d'intensifier ces prochaines années nos prospections ! Pour saisir vos observations en ligne, rendez-vous sur le Carnet de terrain !

Nouvel observateur

Contactez Thomas Bousquet du Conservatoire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. afin de créer votre compte et saisir les observations en ligne. Thomas peut vous aider à déterminer des échantillons, des photos…

Suivre l'avancée des observations

Logo ecalluna reflexionSi vous souhaitez suivre l'avancée des observations collectées, rendez-vous sur l'application web eCalluna. Actualisée chaque jour, elle affiche en temps quasi réel la liste des plantes de votre commune, le nombre de données sur le département...

Pour cela privilégiez la "Recherche par territoire". Et après tout, si vous souhaitez connaître la répartition d'une plante sur tout le département, tentez votre chance du côté de la "Recherche par plante" !

Thomas vous raconte

Mars 2018 • "Au sein de l’antenne, nous sommes trois personnes à travailler sur le projet atlas : Timothée Prey, Juliette Waymel et moi, nous pourrons à l’occasion proposer des sorties terrain en notre compagnie cet été, n’hésitez pas à me dire si vous êtes intéressés."

Avril 2018 • " Nous avons observé la Drave printanière, le Saxifrage à trois doigts, la Pâquerette, les Plantains, les petites fougères des murs, le Perce neige… En bord de mer le petit cranson du Danemark est en fleurs, j’ai également observé la très rare Romulée à petites fleurs la semaine dernière sur les caps de la Hague."

Mai 2018"Voici deux espèces à cibler particulièrement : la Tillée mousse et l'Orchis mâle. A vos marques, prêts.... cochez !"

Septembre 2019 • "20 botanistes du réseau du Conservatoire se sont retrouvés sur la Grande île de l'Archipel de Chausey pour une excursion botanique afin de recenser et mieux connaître les plantes de ce territoire ; et ce dès le pied à terre à la sortie du bateau ! Découvrez l'article."

Octobre 2019 • "L'automne est là et avec lui une quantité de plantes qui ne sortent leur nez qu'à partir de maintenant ! Certains d'entre vous ont déjà remarqué que le Spiranthe d'automne (Spiranthes spiralis) est déjà bien sorti un peu partout. Cette discrète orchidée se fait de plus en plus commune dans la région et se retrouve assez facilement dans les pelouses de jardins, pelouses des villes et des cimetières, en bord de mer sur les dunes... N'hésitez pas à la rechercher et vous pencher dessus pour profiter de son parfum surprenant ! Les zones humides peuvent encore être parcourues afin de noter les joncs et autres plantes bien communes comme l'Iris jaune, l'Epilobe hirsute, la Reine des prés, les joncs effusus, conglomeratus, acutiflorus, bufonius... Un autre milieu qui offre de nombreuses espèces inédites ce sont les entrées de champs où l'on peut observer Solanum nigrum, Fallopia convolvulus, Mercurialis annua, les Atriplex patula et hastata, les Chenopodium album et polyspermum, Anagallis arvensis, Veronica perisca, Viola arvensis, les Polygonum hydropiper, persicaria et lapathifolium, Euphorbia helioscopa et 3 graminées spécifiques quasiment des champs de maïs: Echinochloa crus-galli, Panicum dichotomiflorum et Digitaria sanguinalis... De bonnes raisons de continuer à sillonner la campagne à travers champs !"

Contact

Thomas Bousquet
Chargé d'études flore
Antenne Normandie-Caen
Conservatoire botanique national de Brest
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En savoir plus

L'application eCalluna pour consulter la répartition des plantes à fleurs et des fougères

Le cahier La flore sauvage du Calvados

Le livre Flore rare et menacée de Basse-Normandie