void.gif

Arborescence dans le R.N.F.O.

Critères morphologiques principaux à examiner

  • forme et port de la panicule
  • disposition des branches ultimes de la panicule
  • disposition des épillets les uns par rapport aux autres
  • taille et forme des pièces florales et des caryopses

Commentaires

La distinction entre les plantes du groupe Aira caryophyllea pose souvent problème : certains individus apparaissent bien caractérisés (taille des pièces florales, mode de tallage…) mais de nombreux spécimens semblent intermédiaires. Il convient de s’attarder sur les individus bien développés en prenant soin de laisser de côté les individus chétifs.

Bien que ce groupe soit commun sur notre territoire, la répartition précise de chacun des taxons reste lacunaire. A titre d’exemple, Aira caryophyllea L. subsp. armoricana (F.Albers) Kerguélen était principalement signalé sur le littoral mais a été récemment trouvé dans l’intérieur des terres comme dans le Maine-et-Loire (cf. E.R.I.C.A. n°26 p.109).

Documents de référence 

  • ALBERS F., 1979 - Zwei neue Arten der Gattung Aira (graminae) : A. armoricana und A. byzantine. Willdenowia, 9 : 283-284.
  • BOUSQUET T., CHAGNEAU D., DORTEL F., GAUTIER C., GESLIN J., GUILLEMOT V., JARRI B., LIEURADE A., RIVIÈRE G., 2013 - Bilan des découvertes intéressantes de l'année 2012. E.R.I.C.A., 26 : 91-126.
  • Présentation "Les Aira des Pays de la Loire" lors de la réunion annuelle des correspondants.es des Pays de la Loire le 15/02/2014.