void.gif

Tous les ans, l'Arche aux plantes ouvre, en partenariat avec le Conservatoire botanique national de Brest, un cycle de trois conférences automne-hiver dédié à la biodiversité et aux plantes. Une belle occasion pour tous de découvrir des actions menées par différents organismes, d’en apprendre un peu plus sur les plantes sauvages qui nous entourent ou sur les plantes d’autres contrées plus exotiques...

Cycle 2017-2018

"A la sauvegarde du Panicaut vivipare"

Il ne reste plus aujourd'hui en France qu'une seule station du Panicaut vivipare (Eryngium viviparum J.Gay). Une mobilisation collective, de la Bretagne à la Galice, œuvre pour la sauvegarde de cette espèce végétale en voie d'extinction. Le Conservatoire botanique national de Brest coordonne un Plan national d’actions qui vise à conserver sa population  par le maintien et la réintroduction de populations, l’amélioration des connaissances de sa biologie et de son écologie et la mise en place d’action d’information des publics.

  • Intervenants : Erwan Glemarec, chargé d’études au Conservatoire botanique national de Brest & Pauline Rascle, doctorante à l’UBO et au Conservatoire botanique national de Brest
  • Rdv : samedi 18 novembre 2017 à 14h30 au Pavillon d'accueil
  • Nombre de places : 70
  • Sans inscription, accès libre dans la limite des places disponibles

"L’horticulture japonaise à l’époque Edo (XVII-XIXe siècles)"

Diplômée de l’Institut national des langues étrangères, Sophie Le Berre a vécu 5 ans au Japon, chargée de relations internationales pour le gouvernement japonais. C’est pendant ce séjour à Tamakatsu (île de Shikoku), à travers l’art floral,  qu’elle s’est intéressée à la flore japonaise et à son histoire. L’histoire de l’horticulture est un sujet qui la passionne au point de reprendre des études et des recherches sur la période Edo. Durant l'époque Edo (1603-1868), le Japon, qui connaissait une période de paix, a été le pays le plus créatif du monde sur le plan horticole, dépassant même l'Angleterre, et la ville de Tokyo, qui portait alors le nom d'Edo, était une véritable cité jardin. Comment cette vogue horticole est-elle née ? Quels ont été les acteurs de ce développement et quelles plantes ont été créées à cette époque ? C'est ce que nous verrons durant la conférence, à travers la projection de documents anciens, d'estampes et de photographies.

  • Intervenant : Sophie Le Berre, spécialiste de l’histoire de l’horticulture japonaise, chargée de mission relations internationales au Domaine de Chaumont-sur-Loire (41)
  • Rdv : samedi 27 janvier 2018 à 14h30 au Pavillon d'accueil
  • Nombre de places : 70
  • Sans inscription, accès libre dans la limite des places disponibles

"Les Plantes médicinales au fil des saisons : l’armoire à pharmacie familiale pour se réapproprier notre santé "

Sarah cultive une quarantaine d'espèce de plantes qu'elle récolte et sèche pour en faire des tisanes. Certifiée herbaliste par l'Ecole lyonnaise des plantes médicinales et des savoirs naturels, elle témoignera des bienfaits thérapeutiques et autres secrets de ces plantes, comment les reconnaître et les utiliser au quotidien. A l'issue de la conférence, possibilité d'acheter les différentes tisanes produites par la conférencière.

  • Intervenant : Sarah Kupiec, herbaliste certifiée par l’école lyonnaise des plantes médicinales et productrice de tisanes à Dinéault (29) + vente de tisanes
  • Rdv : samedi 17 février 2018 à 14h30 au Pavillon d'accueil
  • Nombre de places : 70
  • Sans inscription, accès libre dans la limite des places disponibles

Cycles précédents

2016/2017

  • "Les Zingibéracées dans la nature" : les Zingibéracées sont une famille de plantes à rhizomes, aromatiques riches en huiles essentielles, originaires des régions tropicales, surtout d’Indonésie et de Malaisie. Les plantes les plus connues sont le gingembre et le curcuma, qui entre dans la composition du curry. Leurs graines sont également appréciées comme celles de la maniguette, originaire d’Afrique, qui fournit le poivre de Guinée. Ce sont aussi des plantes remarquables qui sont cultivées pour leur floraison spectaculaire en épis très colorés et souvent très agréablement parfumés. Quelques-unes, comme les Hédychiums s’acclimatent parfaitement dans les jardins de Bretagne et fleurissent abondamment en fin d’été. Une vente de plantes issues de sa pépinière Le Jardin Tropical, spécialisée dans les gingembres ornementaux, sera organisée à l’issue de la conférence qui s’annonce... bien épicée ! // Intervenants : Stéphane Dufief de la pépiniére Le Jardin Tropical à Plouarzel // Rdv : samedi 19 novembre 2016 à 14h30.
  • "Voyage botanique en Tasmanie" : Christian Monnet vous entraîne en Tasmanie à la découverte de sa flore si riche. Sur cette île, on voyage parmi les fougères arborescentes et les immenses eucalyptus. De nombreuses plantes y sont endémiques, c’est-à-dire qu’elles n’existent que sur cette seule région du monde. On y trouve aussi des arbres parmi les plus vieux et les plus grands de la planète... // Intervenant : Christian Monnet, collectionneur de plantes et voyageur // Rdv : samedi 29 janvier 2017 à 15h.
  • "Histoires de graines : à la recherche de la flore disparue..."  : les espèces végétales se succèdent et disparaissent, mais une partie de leurs graines peut rester en vie. Venez explorer la capacité des graines à traverser le temps et les différents programmes qui visent à faire revivre ces plantes disparues. // Intervenant : Stéphane Buord du Conservatoire botanique national de Brest // samedi 27 février 2016

Les conférences ont lieu au Pavillon d’accueil du Conservatoire botanique (Rampe du Stang-Alar, Brest) // Sans inscription, accès libre dans la limite des places disponibles //  archeauxplantes.jimdo.com