void.gif

Arborescence dans le R.N.F.O.

Critères morphologiques principaux à examiner

  • forme des feuilles : globalement entières ou pennatifides
  • taille, forme, disposition des bractées de l’involucre
  • forme des racines : fusiformes ou non
  • présence ou non de tige souterraine plagiotrope

Commentaires

Bien que l’écologie semble assez tranchée entre Cirsium dissectum (L.) Hill, C. filipendulum Lange, C. tuberosum (L.) All., leur distinction n’est cependant pas toujours aisée. En effet, les critères de détermination donnés sont souvent variables d’une flore à l’autre ; et une certaine variabilité morphologique est remarquée par exemple au niveau de la découpure des feuilles ou du renflement des racines. Cela a entrainé un temps des confusions comme l’indique par exemple la flore du Massif armoricain (des Abbayes et al., 1971) : « les échantillons de Bretagne, d’abord confondus avec C. tuberosum, ont ensuite été reconnus conformes à ceux de C. filipendulum du Pays Basque espagnol (Dupont) ».

A noter que C. tuberosum est protégé en Basse-Normandie. 

Documents de référence