La Fédération des 11 conservatoires botaniques nationaux met en ligne plus de 27 millions d'observations géolocalisées et validées par des experts de la botanique dans un atlas numérique consacré à la flore de France. Cet outil, dédié aux professionnels et amateurs de l'environnement, participe à mieux étudier et à mieux préserver la diversité du patrimoine végétal français. Il est le premier volet d'une base de données plus vaste qui concernera aussi les champignons et les milieux naturels.

 

Les opérations d'acquisition et de diffusion de connaissances floristiques sur le territoire national sont assurées par les 11 conservatoires botaniques nationaux (CBN) et les conservatoires botaniques émergents, qui emploient en leur sein plus de 350 professionnels et forment chaque année de nombreux bénévoles.

Ce travail est réalisé en conformité avec les principes du Système d’Information sur la Nature et les Paysage (SINP), dispositif partenarial avec le Ministère de l’Environnement de l’Energie et de la Mer (MEEM), qui a pour objet de structurer les connaissances sur la biodiversité (faune, flore, fonge, habitats…).

La réalisation de cartes de répartition des espèces, qui découle de ces travaux, est indispensable à la mise en œuvre des politiques publiques visant à la préservation de la flore sauvage en France, dont l'établissement des listes rouges et la rédaction de plans nationaux d'action.

En savoir plus

SI flore

Les conservatoires botaniques nationaux

eCalluna - l'application du Conservatoire botanique national de Brest pour connaître la répartition des plantes sauvages de l'Ouest de la France