void.gif

Depuis 2004 en Pays de la Loire, le Conservatoire botanique national de Brest coordonne un "Plan régional de conservation" en faveur de l'Ail des landes. Cette espèce protégée est extrêmement rare dans la région. Seules 4 stations se maintiennent actuellement, toutes localisées sur la commune d'Herbignac. La mise en œuvre du plan est coordonnée conjointement par le Conservatoire, le Parc naturel régional de Brière et Bretagne Vivante, en partenariat avec les propriétaires des différentes stations.

Contexte

En France, l’Ail des landes (Allium ericetorum Thore) doit faire face à la régression généralisée des landes et des milieux associés suite à la modification des pratiques agricoles (abandon des pratiques extensives de fauche, étrépage, écobuage, pastoralisme...) souvent accompagnée de plantations de résineux. Relativement répandue dans le sud-ouest du pays, la situation est particulièrement critique pour la population armoricaine, où l’espèce ne subsiste plus aujourd’hui qu’en de très faibles effectifs dans la seule commune d’Herbignac (Loire-Atlantique).

Comme 16 autres plantes rares et menacées des Pays de la Loire, elle fait l’objet d’un "Plan régional de conservation"  qui a été rédigé en 2004 par le Conservatoire botanique avec l’appui de la DREAL et de la Région Pays de la Loire.

L'espèce

Taxonomie Noms vernaculaires : Ail des landes, Ail des bruyères
Nom latin : Allium ericetorum Thore
Etymologie : Allium pourrait provenir du Celte "all", qui signifie brûlant, ericetorum fait référence à Erica qui est le nom des bruyères caractéristiques des landes.
Reconnaissance Description : plante vivace à bulbe allongé, enveloppé d’une tunique très filamenteuse. La tige est dressée, assez grêle et longue de 30 à 60 cm. Elle porte jusqu’au tiers de sa hauteur des feuilles linéaires, étroites, non fistuleuses. Les fleurs sont d’un blanc légèrement jaunâtre, rassemblées en tête serrée globuleuse de 20 à 30 mm de diamètre, non bulbillifère et à faible odeur douce, entourée par une spathe à deux bractées membraneuses égales, ovales, plus courtes que les pédicelles. Ceux-ci sont de taille égale, supérieure à celle de la fleur. Le fruit est une capsule globuleuse de 4-5 mm à 3 loges contenant chacune 2 graines noires, chagrinées et allongées-fusiformes.
Floraison : août-septembre
Répartition Espèce de répartition atlantique, sub-endémique de France, également connu en Espagne et au Portugal
Ecologie et habitat Plante des landes atlantiques intérieures (non maritimes)subsèches à fraîches, des végétations hygrophiles dominée par la molinie (moliniaies. Cette plante largement présente en plaine dans le sud-ouest de la France, remonte plus ou moins aux étages montagnard et subalpin dans les Pyrénées, les Monts cantabriques en Espagne et la Serra de Gerez au Portugal.
Protection et vulnérabilité Protection régionale (PR) : figure sur l'arrêté ministériel du 25 janvier 1993 relatif à la liste des espèces végétales protégées en région Pays de la Loire complétant la liste nationale.
Vulnérabilité (EN) : figure sur la liste rouge régionale "en danger de disparition" en Pays de la Loire.

Objectifs

  • Améliorer les connaissances sur l’espèce : rechercher d’anciennes stations, étudier les secteurs proches des stations actuelles, se documenter sur les travaux taxonomiques, effectuer des comparaisons morphologiques, conduire des investigations sur l'identité génétique...
  • Préserver les populations existantes : contrôler le développement des arbustes et des ronces, expérimenter des pratiques de fauche annuelle et précoce, réaliser des essais d'étrépage, mettre en place un suivi annuel des populations, restaurer les landes à proximité...
  • Conservation en culture : poursuivre la culture, entretenir le lot de semences de sécurité, poursuivre les collectes de graines, effectuer régulièrement des tests de germination, se documenter sur la longévité des semences...
  • Information et sensibilisation : informer les acteurs locaux et les partenaires des enjeux de conservation, développer les collaborations...

Partenaires financiers

Partenaires techniques

En savoir plus

Article web : Réintroduction de l'Ail des landes en février 2018 à Herbignac

Nous avons choisi de vous présenter une diversité d'actions menées par le Conservatoire botanique national de Brest dans l'Ouest de la France et dans les hauts lieux de biodiversité mondiaux. Il ne s'agit pas d'une liste exhaustive. Faites votre choix !

Plantes à fleurs et fougères Algues, lichens et mousses Milieux naturels