void.gif

L’Hutchinsie des pierres (Hornungia petraea (L.) Rchb.).

LR Nat[LC], LR BZH[LC], LR BN[LC], Reg PDL, LR PDL[VU].

 

 

Cette petite Brassicaceae annuelle pousse dans les lieux secs, sableux ou pierreux sur sol calcaire. Dans l’ouest de la France, c’est sur le littoral au sein de massifs dunaires qu’on l’observe (Côtes-d’Armor, Manche, Morbihan, Vendée), tandis qu’elle est exceptionnelle dans l’intérieur des terres où elle n’est connue que du sud-est du Maine-et-Loire (cf. carte d’eCalluna). C’est dans ce secteur qu’une population de 150 individus environ vient d’être observée au niveau d’un ancien front de taille d’une ancienne carrière à Souzay-Champigny où la dernière mention était rapportée en 1902 par Gustave Abot.

Venant conforter les populations de Parnay et Turquant encore récemment observées (cf. carte Maine-et-Loire d’eCalluna), l’Hutchinsie des pierres est une plante précoce et très discrète : à rechercher !

 

Source : Atlas de la flore de Maine-et-Loire

Contact :

Julien Geslin

Conservatoire botanique national de Brest

Antenne Pays de la Loire

Chargé d'études flore

Mail

 

 

Hutchinsie des pierres (Hornungia petraea (L.) Rchb.) © Julien Geslin (CBN Brest)

 

Le 30 mars dernier, une vingtaine d'observateurs bénévoles se sont réunis sur la commune de Trégunc pour inventorier la bryoflore de la commune.


Au total, près d'une centaine d'espèces ont été observées. Parmi lesquelles 𝑅𝑖𝑐𝑐𝑖𝑎 𝑐𝑟𝑦𝑠𝑡𝑎𝑙𝑙𝑖𝑛𝑎, 𝑆𝑐ℎ𝑖𝑠𝑡𝑖𝑑𝑖𝑢𝑚 𝑚𝑎𝑟𝑖𝑡𝑖𝑚𝑢𝑚 ou encore 𝑂𝑟𝑡ℎ𝑜𝑑𝑜𝑛𝑡𝑖𝑢𝑚 𝑙𝑖𝑛𝑒𝑎𝑟𝑒, une espèce exotique pour laquelle il s'agit seulement la cinquième mention sur le département.


𝗥𝗲𝘁𝗿𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗹𝗲 𝗰𝗮𝗹𝗲𝗻𝗱𝗿𝗶𝗲𝗿 𝗱𝗲𝘀 𝘀𝗼𝗿𝘁𝗶𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝗹'𝗮𝗻𝗻𝗲́𝗲 𝟮𝟬𝟮𝟰

Schistidium maritimum © Gaetan Masson

© Gaëtan Masson

Le botaniste Alexandre Boreau (1809-1875) a marqué l'histoire de la botanique en France par ses travaux, notamment à travers les différentes éditions la flore du Centre de la France et son imposant herbier conservé à Angers (autour de 100 000 récoltes).

Provenant du leg à la ville d’Angers, sa correspondance professionnelle a fait l’objet d’une numérisation par le Muséum des sciences naturelles d'Angers, avec le soutien de la DRAC Pays de la Loire. Elle reflète l’activité du botaniste et dévoile les échanges autour de la botanique : déterminations, divergences de nomenclatures, études anatomiques, retours de voyages, etc.

Cette correspondance très riche (426 auteurs, 3400 lettres, 12000 scans) est à découvrir sur le site de la médiathèque d’Angers.

En complément, une biographie succincte d’Alexandre Boreau et des extraits de sa correspondance sont également consultables sur ce même site.

Lettre d’Etienne Théodore Arrondeau évoquant la découverte du Coléanthe subtil à Ploërmel par James Lloyd

Lettre d’Etienne Théodore Arrondeau évoquant la découverte du Coléanthe délicat à Ploërmel par James Lloyd

Jean-Marie Delalande évoquant par exemple l’abondance d’Eryngium viviparum à Plouharnel en 1849.

Créé à l’initiative du groupe botanique de l’association Bretagne Vivante et du Conservatoire botanique national de Brest en 2020, le « groupe bryo brestois » a pour objectif d’étudier et de découvrir les mousses et les hépatiques de notre territoire.

Il organise régulièrement des sorties sur le terrain dans le nord Finistère et se rassemble toutes les deux semaines, le mardi soir, dans les locaux du CBN de Brest pour effectuer des sessions de détermination en salle. 

Le groupe s’adresse aussi bien aux personnes désireuses d’en connaître plus sur ce monde méconnu qu’aux personnes plus averties qui souhaitent transmettre leur savoir. Il existe également des groupes similaires à Rennes et Angers.

 

© Laurence Ramon

© Laurence Ramon

© Laurence Ramon

 

 

Dans le cadre de leur Master 2 EFCD (Écologie Fonctionnalle, Comportementale et Évolutive), 6 étudiant de l'université de Rennes ont réalisé une série de podcasts, destinée au grand public, traitant de la génétique au service de la conservation de la biodiversité.

Vous y retrouverez l'interview de Stéphane Buord, directeur scientifique des actions internationales du Conservatoire botanique national de Brest qui introduit cette passionnante série de 6 épisodes.

> EcoGenesis à retrouver sur Spotify