void.gif

Après un état des lieux des populations de Millet printanier scabre (Milium vernale M.Bieb. subsp. scabrum (Rich.) K.Richt) en Pays de la Loire réalisé en 2019, le Conservatoire botanique a rédigé un Plan de conservation régional en faveur de la préservation de cette espèce qui doit faire face à une situation fragile pour une grande partie de ses stations, en particulier en Anjou. La réussite de ce plan, dont la mise en oeuvre débute en 2021, repose sur l'implication de nombreux acteurs.

 

 

Description de la plante

Petite graminée annuelle très discrète, le Millet printanier scabre (Milium vernale M.Bieb. subsp. scabrum (Rich.) K.Richt., 1890) a été découvert pour la première fois en France dans les Deux-Sèvres en 1789 par Aubert Dupetit-Thouars dans les bois bordant le Thouet aux environs de Thouars (Préaubert, 1928).

« Annuel. Chaume de 6 pouces, droit, garni d’une à deux feuilles très courtes ; feuilles radicales petites. Fleurs vertes ou violettes, disposées en panicule étroite. Toute la plante est chargée d’aspérités qui la rendent rude au toucher. Fleurit en avril, mai. »

Il appartient à un groupe de plantes proches morphologiquement d’une grande proximité rendant la taxonomie complexe : ainsi sa définition est fluctuante au cours du temps et est susceptible d’évoluer encore avec l’avancée de la connaissance. Ceci ne remet cependant pas en cause l’enjeu patrimonial fort que représente cette plante pour la région des Pays de la Loire et sa responsabilité nationale en termes de conservation.
 
En France, la plante a une répartition centrée essentiellement sur 6 départements situés sur le littoral atlantique et dans le centre-ouest, dont le Maine-et-Loire et la Vendée. Sur ces 2 départements de notre territoire d'intervention, elle a pu être observée sur 42 localités.

Elle pousse en plaine (0- 200 m) au sein des pelouses sèches ouvertes, sur sols sablonneux ou fortement filtrants, et en bords de chemins, talus ou fossés.

 

Statuts de menace et protection

  • Le Millet printanier scabre est considéré comme « quasi menacé » sur la Liste rouge de la flore vasculaire de France métropolitaine.
  • L’espèce est également inscrite à l’annexe 1 de la Liste rouge armoricaine portant sur les taxons considérés comme rares dans tout le Massif Armoricain ou subissant une menace généralement très forte (Magnanon, 1993).
  • Il a été évalué « données déficientes » sur la Liste rouge de la flore vasculaire des Pays de la Loire, faute d’assez de connaissances sur les populations régionales pour attribuer une cotation fiable (Dortel et al., 2015).
  • La plante est protégée en région Pays de la Loire.

 

Objectifs

L’état des lieux des populations de Millet printanier scabre en Pays de la Loire met en évidence une situation très fragile pour une grande partie des stations connues, plus particulièrement en Anjou où les menaces de destruction ou de détérioration des habitats sont importantes. Une prise en compte de la présence de cette plante rare en France et en Europe, et pour laquelle la région à une forte responsabilité, est urgente.

Ce Plan de conservation identifie les actions à mettre en œuvre en faveur de la prise en compte du Millet printanier scabre et de la préservation de ses populations régionales :

  • Mesures d’information, de sensibilisation et de prise en compte de l’espèce
  • Mesures de sauvegarde des populations existantes : renforcer la protection des sites, mise en place de mesures de gestion appropriées
  • Mesures visant à améliorer les connaissances : contribuer à la connaissance taxonomique du groupe de Millium vernale, consulter les herbiers régionaux, améliorer la connaissance des communautés végétales abritant le Millet printanier scabre, préciser les usages actuels et passés des sites en contexte de culture, contribuer à mieux connaitre la biologie du taxon
  • Suivi des populations
  • Mesures de conservation ex situ
  • Développement de partenariats 

> Télécharger le Plan de conservation en faveur du Millet printanier scabre en Pays de la Loire

 

Partenaires

  • DREAL Pays de la Loire
  • Région Pays de la Loire
  • Office national des forêts
  • Conseils départementaux de Vendée et du Maine-et-Loire
  • Communes d’Alonnes, de Brain-sur-Allonnes, de Mazé, de Beaufort-en-Vallée et de Doué-la-Fontaine
  • Communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie
  • Communauté d’agglomération Saumur Val de Loire
  • Parc naturel régional Loire Anjou Touraine

 

Contact

Cécile Mesnage
Conservatoire botanique national de Brest
Antenne Pays de la Loire
Chargée d'études flore et habitats
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

En savoir plus

 

Nous avons choisi de vous présenter une diversité d'actions menées par le Conservatoire botanique national de Brest dans l'Ouest de la France et dans les hauts lieux de biodiversité mondiaux. Il ne s'agit pas d'une liste exhaustive. Faites votre choix !

Plantes à fleurs et fougères Algues, lichens et mousses Milieux naturels