Une seule population de Sélin à feuilles de carvi est recensée aujourd'hui en Anjou. Le Conservatoire botanique étudie avec la communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou et la commune nouvelle Erdre-en-Anjou* les mesures à mettre en place pour mieux la préserver.

Focus sur le Sélin à feuilles de carvi

Le Sélin à feuilles de carvi (Selinum carvifolia) vit dans les prairies humides, les roselières et les bois clairs. Elle appartient à la famille des Apiacées caractérisée par une inflorescence (groupement de plusieurs fleurs) typique en forme d'ombelle : d'où leur appellation d'ombellifères.

Ses fruits sont profondément sillonnés de même que sa tige. Ses feuilles à contour allongé sont deux à trois fois complètement divisées.

Cette plante est inscrite sur la liste des espèces protégées en Pays de la Loire et considérée comme quasi menacée sur la liste rouge de la région.

Un constat alarmant

Les récents inventaires floristiques menés en Anjou, notamment dans le cadre de l’Atlas de la flore de Maine-et-Loire, ont permis de faire un constat alarmant. Cette plante n'a été recensée que dans une seule localité alors qu'elle était signalée au 19e siècle dans les prés humides bordant l’Oudon et la Verzée et dans le quart nord-ouest du Maine-et-Loire.

Le Conservatoire botanique a donc alerté la communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou, où se situe la population actuelle, afin de faire part de l’existence de cette espèce et des enjeux associés, ainsi que d’étudier ensemble les actions envisageables pour la préservation de cette plante.

L’accueil a été d’autant plus favorable que la commune d’Erdre-en-Anjou a lancé un Atlas de la biodiversité communale pour mieux connaître et préserver son patrimoine naturel.

Prochainement

Une rencontre sur le terrain est prévue en juillet entre les différents acteurs pour discuter des mesures à mettre en place. Des recherches ciblées vont également être lancées pour tenter de découvrir d’autres populations.

Malgré cette situation très précaire, il est permis d’espérer offrir un avenir meilleur à cette ombellifère des prairies humides.

Contact

Julien Geslin
Chargé d'étude flore
Antenne Pays de la Loire
Conservatoire botanique national de Brest
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Partenaires

En savoir +

 

* La commune nouvelle Erdre-en-Anjou est issue de la fusion de 4 communes : Brain-sur-Longuenée, Genée, La Pouëze, Vern d'Anjou.