A la découverte des fougères et plantes alliées de Bretagne
Conférence samedi 22 février à 14h30 au Jardin du Conservatoire botanique. Entrée gratuite
Organigramme
Près de 50 personnes travaillent au Conservatoire botanique. Découvrez-les et leurs différents services.
Ateliers pédagogiques 2020
"Couleurs de plantes", la nouveauté. Ce 6ème atelier fait découvrir à vos élèves comment produire des couleurs et les utiliser en peinture.
La Limoselle aquatique, menacée en Normandie
Cette petite herbacée qui se développe dans des milieux très humides bénéficie d'un plan de conservation.

actualités

Les nouveautés 2020 dans l'application "Flore du C...
21 Fév 2020

Suite aux inventaires réalisés en 2019 dans le département du Calvados par le Conservatoire botanique et son réseau de correspondants bénévoles, la connaissance de la flore sauvage continue de progresser ! 1 nouvelle fiche d'espèce rare et menacée a été publiée [ ... ]

Les priorités 2020 du fonds de sauvegarde de l'Arc...
12 Fév 2020

En 2020, l'Arche aux plantes confirme son soutien au Conservatoire botanique et consacre, grâce à son fonds de sauvegarde, plus de 10 000€ au financement de 5 projets. 5 projets qui bénéficient du fonds de sauvegarde de l'Arche aux plantes le développe [ ... ]

Vue sur la Montagne des Français et l'océan indien

Depuis 2012, le Conservatoire botanique participe à la connaissance et à la préservation de la flore de la Montagne des Français à Madagascar. Il collabore avec SAGE, le gestionnaire de cette aire protégée, pour faire émerger des compétences locales et développer des pépinières dédiées à la reforestation.

 

 

Contexte

Madagascar figure parmi les principaux hotspots de la biodiversité mondiale. Son patrimoine naturel est grandement menacé de disparition, notamment les forêts naturelles primaires qui couvraient autrefois la majeure partie de l'île et ne représentent aujourd'hui plus que 10% du territoire.

Madagascar possède un fort taux d'endémisme, tant animal que végétal, et est considéré comme une priorité mondiale en terme de conservation. Sur les 14 000 espèces de plantes, 83% sont endémiques, ainsi que 61% de ses oiseaux, 92% de ses reptiles, 99% de ses amphibiens et bien sur, les lémuriens, emblèmes du pays. Ces espèces n'existent nulle par ailleurs sur la planète.

Madagascar Montagnes des Francais 6

Au nord, la région Diana est très riche en aires protégées parmi lesquelles la Montagne des Français, située à 7 km de Diego-Suarez. D'une surface de 6 000 hectares, c'est une forêt sèche caducifoliée particulièrement menacée par le surpâturage des zébus et le charbonnage illégal. Plusieurs espèces emblématiques y poussent, comme Adansonia suarezensis dit Baobab de Suarez, Aloe suarezensis ou Dalberghia madagascariensis.

Objectifs

Madagascar Montagnes des Francais 7

  • Madagascar Montagnes des Francais 8Connaissance de la flore : inventaires floristiques, mise en herbiers d'échantillons.
  • Conservation : création de deux pépinières et multiplication de 10 000 plantes forestières par an pour le reboisement des parcelles déforestées au sein de l'aire protégée, création de divers protocoles de travail, protection des espèces menacées et de leur habitat.
  • Expertise : formation de divers agents (techniciens, pépiniéristes), échange de connaissances pratiques, mise en réseau des différents intervenants.
  • Sensibilisation : développement d'un volet écotouristique avec la mise en place de circuits de randonnées, de panneaux explicatifs, de dépliants.

Partenaires financiers

Partenaires techniques

Contact

Delphine Cabanis
Technicienne de conservation
Conservatoire botanique national de Brest
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En savoir plus

Dépliant "L'appui du Conseil départemental du Finistère au développement de la Région Diana"

Session interne
Les botanistes du Conservatoire en formation dans le sud Finistère © CBNB Dominique Dhervé
L'équipe du Conservatoire
En mars, les sites de Brest, Nantes et Villers-Bocage se sont retrouvés pour un séminaire interne © CBNB Loïc Ruellan
Messicoles
Les botanistes salariés du Conservatoire en pleine formation interne en Sarthe © CBNB Cécile Mesnage