A la découverte des fougères et plantes alliées de Bretagne
Conférence samedi 22 février à 14h30 au Jardin du Conservatoire botanique. Entrée gratuite
Organigramme
Près de 50 personnes travaillent au Conservatoire botanique. Découvrez-les et leurs différents services.
Ateliers pédagogiques 2020
"Couleurs de plantes", la nouveauté. Ce 6ème atelier fait découvrir à vos élèves comment produire des couleurs et les utiliser en peinture.
La Limoselle aquatique, menacée en Normandie
Cette petite herbacée qui se développe dans des milieux très humides bénéficie d'un plan de conservation.

actualités

Les nouveautés 2020 dans l'application "Flore du C...
21 Fév 2020

Suite aux inventaires réalisés en 2019 dans le département du Calvados par le Conservatoire botanique et son réseau de correspondants bénévoles, la connaissance de la flore sauvage continue de progresser ! 1 nouvelle fiche d'espèce rare et menacée a été publiée [ ... ]

Les priorités 2020 du fonds de sauvegarde de l'Arc...
12 Fév 2020

En 2020, l'Arche aux plantes confirme son soutien au Conservatoire botanique et consacre, grâce à son fonds de sauvegarde, plus de 10 000€ au financement de 5 projets. 5 projets qui bénéficient du fonds de sauvegarde de l'Arche aux plantes le développe [ ... ]

En 2011, soutenu par la DREAL et la Région des Pays de la Loire, le Conservatoire botanique national de Brest été missionné pour réaliser un plan de lutte régional contre l’Hydrocotyle fausse-renoncule afin d'empêcher la diffusion de cette plante invasive émergente à l’ensemble des milieux humides de la région. Une première expérience en Pays de la Loire et l’une des premières en France.

Contexte

Découverte en 2007 à La Turballe (44), l’Hydrocotyle fausse-renoncule (Hydrocotyle ranunculoides L.f.) est une plante amphibie qui est maintenant présente sur 4 communes ligériennes, toutes situées en Loire-Atlantique. Son caractère envahissant est reconnu par  l’Organisation européenne pour la protection des plantes (O.E.P.P) qui l’a inscrite sur sa liste des organismes dits "de quarantaine".

Objectifs

Le plan de lutte ambitionne d’anticiper et de contrôler la prolifération de la plante invasive afin d’éviter une colonisation qui pourrait vite devenir incontrôlable.

  • Il évalue le potentiel invasif de la plante dans la région en étudiant les sites déjà colonisés.
  • Il fournit auprès des gestionnaires des préconisations visant son éradication.
  • Il propose des mesures d’amélioration des connaissances et des mesures préventives pour mieux surveiller la progression de l'Hyrdocotyle et éviter son introduction dans le milieu naturel.

Le Conservatoire botanique assure la mise en oeuvre du plan de lutte contre l’Hydrocotyle fausse-renoncule, en lien avec le Comité régional de gestion des plantes exotiques envahissantes des Pays de la Loire. Il collaborent ainsi avec les collectivités, les acteurs de gestion et de conservation de la nature et sensibilisent les professionnels de l’horticulture et du jardinage pour une meilleure prise de conscience sur les risques inhérents à la diffusion de cette plante invasive dans la région (biodiversité, économie...).

En cas de découverte d’une station d’Hydrocotyle fausse renoncule, merci d’envoyer photos et description à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Partenaires

En savoir plus

Rapport "Plan de lutte contre l'Hydrocotyle fausse-renoncule en Pays de la Loire"

Session interne
Les botanistes du Conservatoire en formation dans le sud Finistère © CBNB Dominique Dhervé
L'équipe du Conservatoire
En mars, les sites de Brest, Nantes et Villers-Bocage se sont retrouvés pour un séminaire interne © CBNB Loïc Ruellan
Messicoles
Les botanistes salariés du Conservatoire en pleine formation interne en Sarthe © CBNB Cécile Mesnage