Nouveauté au Jardin du Conservatoire botanique
Un audioguide gratuit pour partir à la découverte des plantes menacées
Nouvelle balade botanique numérique
Venez découvrir En'Quête de plantes à la Roche de Mûrs, une balade de 2,2 km qui vous donnera le vertige de la botanique en Anjou !
Programme 2020 des sorties botaniques
Retrouvez les dates et lieux des sorties botaniques dédiées au réseau des botanistes bénévoles du Conservatoire. Pour cet automne, inscriptions obligatoires.

actualités

#Saison 2 : confinés mais motivés
11 Nov 2020

Chers et chères botanistes, voilà un deuxième confinement, et nous pensons encore à vous qui ne pouvez pas sillonner le territoire, comme à l'habitude, à la recherche de plantes sauvages. Nous en profitons donc pour vous informer de quelques découvertes récentes e [ ... ]

Offre d'emploi : un.e chargé.e de communication
09 Nov 2020

Le Conservatoire botanique national de Brest recherche un·e chargé⋅e de communication pour son siège. Contrat de droit public, à durée déterminée de 5 mois, dans le cadre d'un remplacement pour congé maternité. Contexte Le Conservatoire botanique nation [ ... ]

En 2011, soutenu par la DREAL et la Région des Pays de la Loire, le Conservatoire botanique national de Brest été missionné pour réaliser un plan de lutte régional contre l’Hydrocotyle fausse-renoncule afin d'empêcher la diffusion de cette plante invasive émergente à l’ensemble des milieux humides de la région. Une première expérience en Pays de la Loire et l’une des premières en France.

Contexte

Découverte en 2007 à La Turballe (44), l’Hydrocotyle fausse-renoncule (Hydrocotyle ranunculoides L.f.) est une plante amphibie qui est maintenant présente sur 4 communes ligériennes, toutes situées en Loire-Atlantique. Son caractère envahissant est reconnu par  l’Organisation européenne pour la protection des plantes (O.E.P.P) qui l’a inscrite sur sa liste des organismes dits "de quarantaine".

Objectifs

Le plan de lutte ambitionne d’anticiper et de contrôler la prolifération de la plante invasive afin d’éviter une colonisation qui pourrait vite devenir incontrôlable.

  • Il évalue le potentiel invasif de la plante dans la région en étudiant les sites déjà colonisés.
  • Il fournit auprès des gestionnaires des préconisations visant son éradication.
  • Il propose des mesures d’amélioration des connaissances et des mesures préventives pour mieux surveiller la progression de l'Hyrdocotyle et éviter son introduction dans le milieu naturel.

Le Conservatoire botanique assure la mise en oeuvre du plan de lutte contre l’Hydrocotyle fausse-renoncule, en lien avec le Comité régional de gestion des plantes exotiques envahissantes des Pays de la Loire. Il collaborent ainsi avec les collectivités, les acteurs de gestion et de conservation de la nature et sensibilisent les professionnels de l’horticulture et du jardinage pour une meilleure prise de conscience sur les risques inhérents à la diffusion de cette plante invasive dans la région (biodiversité, économie...).

En cas de découverte d’une station d’Hydrocotyle fausse renoncule, merci d’envoyer photos et description à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Partenaires

En savoir plus

Rapport "Plan de lutte contre l'Hydrocotyle fausse-renoncule en Pays de la Loire"

Détermination d'échantillons de Characées
© Y. Mouchel (SyMEL)
A la recherche de l'Ophrys abeille en Normandie
© Agnès Lieurade (CBN de Brest)
Session interne
Les botanistes du Conservatoire en formation dans le sud Finistère © CBNB Dominique Dhervé